Gestion de Ressource Humaine

Pages: 22 (7405 words) Published: February 24, 2010
GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ET CRÉATION DE VALEUR ORGANISATIONNELLE : CONCEPTS ET OUTILS DE MESURE

Florence Noguera, Djamel Khouatra

RÉSUMÉ Cette recherche étudie la relation entre la gestion des ressources humaines et la création de valeur organisationnelle. Elle montre que la gestion stratégique des ressources humaines est un facteur déterminant dans le processus de création de valeur organisationnelle. Prenant appui sur deux cas de recherche-intervention, l’une du secteur de l’agroalimentaire et l’autre du secteur de la grande distribution, cette recherche propose un outil de mesure de création de la valeur organisationnelle.

La création de valeur est un thème qui suscite aujourd’hui un intérêt croissant dans différents domaines des sciences de gestion : management stratégique, finance d’entreprise, comptabilité/contrôle de gestion, gestion des ressources humaines, organisation, marketing. Sur un plan académique, cet intérêt est à l’origine de nombreuses recherches. Sur un plan pratique, le thème de la création de valeur est devenu le nouveau credo des dirigeants des grandes entreprises. La création de valeur organisationnelle est au cœur des entreprises et des organisations dans le sens où elle permet le développement des activités et des emplois. Nous définissons la valeur organisationnelle d’une entreprise comme la qualité de son management et de son fonctionnement. La gestion de ressources humaines est-elle un facteur déterminant dans la création de valeur organisationnelle ? Notre hypothèse de travail consiste à considérer que la gestion des ressources humaines contribue à la création de valeur organisationnelle. En effet, le capital humain joue un rôle déterminant dans les phénomènes d’apprentissage, individuels et collectifs, dans la construction d’un avantage concurrentiel durable, et peut constituer un levier dans le processus de création de

valeur organisationnelle. Le capital technique constitue un facteur inerte tant qu’il n’est pas activé par le facteur humain, d’où le caractère stratégique de la gestion des ressources humaines de l’entreprise. La mesure de la création de la valeur organisationnelle constitue un enjeu primordial pour les entreprises et les organisations. Nous proposons d’utiliser le modèle de l’analyse socio-économique comme approche possible de la mesure de création de valeur organisationnelle. Cette recherche étudie la relation entre la valeur sociale et la valeur organisationnelle en montrant la contribution de la gestion des ressources humaines à un accroissement de valeur organisationnelle. Elle se fonde sur des recherches-interventions menées au sein d’une entreprise du secteur agroalimentaire et d’une filiale d’un groupe de la grande distribution. Dans une première partie nous nous efforcerons de situer le concept de valeur organisationnelle dans les multiples lectures de la valeur. Dans une seconde partie, nous nous intéresserons au rôle clé de la gestion des ressources humaines dans la création de valeur organisationnelle. 1. DE LA VALEUR À LA CRÉATION DE VALEUR Après avoir présenté les multiples approches conceptuelles de la valeur, nous examinerons en particulier le concept de création de valeur organisationnelle. 1.1. La valeur éclatée ou les paradigmes de la valeur La valeur est un concept polysémique, omniprésent en sciences de gestion, mais largement éclaté (Bréchet et Desreumaux, 2001). La pluralité des déclinaisons du thème de la valeur peut s’expliquer par le découpage de la discipline sciences de gestion en domaines. Le thème de la valeur suscite depuis plusieurs années un engouement qui se traduit par une profusion des publications qui lui sont consacrées et une extension croissante des programmes de formationsensibilisation pour dirigeants. La polysémie du concept de valeur en fait à la fois sa richesse et la difficulté de le définir. Le terme de valeur est synonyme de celui de richesse. Le thème de la valeur fait l’objet de regards multiples ou de...

Links: : An Empirical Study », The International Journal of Human Resource Management, vol. 10, n°4, pp. 655-671. Savall H. 1974, 1975. Enrichir le travail humain : l’évaluation économique, Dunod Entreprise, 229 p., p. 24 (Thèse complémentaire, Université Paris IX Dauphine, 1974). Savall H. 1978. « A la recherche des coûts et des performances cachés de l’entreprise. Pour un diagnostic socio-économique de l’entreprise », Revue Française de Gestion, n°18, pp. 96108. Savall H. et V. Zardet. 1987. Maîtriser les coûts et les performances cachés. Le contrat d’activité périodiquement négociable, Economica, 1ère Edition 1987, 3ème Edition 1995. Savall H. et V. Zardet. 1988. « Investissement immatériel, intellectuel et incorporel dans les entreprises et les organisations - Formalisation dans le cadre de l’analyse socioéconomique », colloque de Cerisy sur les métiers de l’organisation, 21 p., p. 9. Savall H. et V. Zardet. 1998. « Un indicateur de veille stratégique de la création de valeur : la contribution horaire à la valeur ajoutée sur coût variable ou marge sur coût variable », 14èmes Journées Nationales des IAE, Nantes, 18 p. Schuler R.S. et S. Jackson. 1987. « Linking Competitive Strategies with Human Resource Management Practices », The Academy Of Management Executive, vol.1, n°3, pp. 207-219. Sveiby K.E. 1986. Kunskapsföretaget (The know how company), Malmö, Liber Ekonomi. Van Loye G. 1998. Finance et théorie des organisations, Economica, pp. 162-163. Weisz R. 1987. « Efficacité du travail : fausses pistes et vrais enjeux », Revue Française de Gestion, cité par Alter N., « La gestion du désordre », p.34 Wenerfelt B. 1984. « A resource-based view of the firm », Strategic Journal, pp.171-180. Williamson O.E. 1975. Market and Hierarchies : Analysis and Anti-Trust Implications, Free Press, New York. Wright P.M., G.C. Mac Mahan et A. Mac Williams. 1994. « Human Resources and Sustained Competitive Advantage : A resource-Based Perspective », in International Journal of Human Resource Management, vol. 5, n°2., pp. 301-326. Rapport de recherche de l’ISEOR. 1998. « Synthèse de l’évaluation socio-économique de l’ARTT dans une entreprise industrielle de la viennoiserie », F. Noguera, H. Savall et V. Zardet, 33 p.
Rapport de recherche de l’ISEOR. 2000. « Synthèse du projet d’expert d’une filiale service après-vente d’un grand Groupe de la grande distribution », M. Delattre, F. Noguera, H. Savall et O. Voyant, 184 p.
Continue Reading

Please join StudyMode to read the full document

You May Also Find These Documents Helpful

  • Ressources Humaine Essay
  • Rapport de Stage Controle de Gestion /Conseil Essay
  • Les Approches Des Relations Humaines Essay
  • Gestion de La Informacion Financiera Essay
  • Essay on CONTROL DE GESTION
  • Essay on Humaine
  • Notion de Controle Essay
  • La Théorie Des Contraintes Essay

Become a StudyMode Member

Sign Up - It's Free