Tropicana Analyse Interne/Externe/Swot

Only available on StudyMode
  • Pages : 21 (5159 words )
  • Download(s) : 243
  • Published : November 21, 2008
Open Document
Text Preview
Préambule : identifier et délimiter le marché :

Le marché du jus de fruits fait partie du marché générique des boissons. Si l'on considère le marché du jus de fruits comme le marché principal, ses marchés environnants sont : les boissons rafraîchissantes plates, l'eau du robinet, l'eau en bouteille, les sodas, le lait, le sirop, le café, le thé et les boissons alcoolisées.

A. Quantifier le marché

• La taille du marché en valeur, en volume, et en nombre de consommateurs :

En 2005, le marché français des jus de fruits s'élevait à 1 350 000 000 Litres soit 22,4 L par habitant et par année. Le chiffre d'affaires de ce marché en France s'élève à 1,3 milliards d'euros en 2005. L'Union Interprofessionnelles des Jus de fruit (L'UNIJUS) estime le nombre de consommateurs sur ce marché à 60 292 397 personnes. Ainsi, sachant que la population française est de 62 900 000 en 2005, le taux de pénétration est de 95,85% donc le marché est saturé.

Source:Unijus (L'Union interprofessionnelles des jus de fruits). Source: Euromonitor from trade sources/national statistics 2005.

• L'évolution globale du marché :

La consommation de jus et nectars de fruits a connu une croissance importante : elle a été multipliée par 4 en 17 ans, passant ainsi de 2,5 millions d'hectolitres en 1988 à 11,34 millions d'hectolitres en 2005. La croissance de la consommation, très importante jusqu'en 1995, s'est toutefois ralentie depuis cette date et atteint un niveau stable.

➢ Evolution en volume.

[pic]

Entre 2000 et 2004 on peut observer une certaine stabilité dans les ventes en volume (millions de litres) de jus de fruits. Les jus « 100% pur jus » restent toujours les leaders sur le marché avec en 2004, année la plus forte, 734,4 millions de Litres vendus. Entre 2000 et 2005 on peut observer une baisse des ventes de nectars : leur volume de vente baisse de 22% passant de 330,3 millions de Litres en 2000 à 257,6 millions de Litres en 2005. Pour les pur jus, la baisse est légère et n'apparaît qu'en 2005, avec 30 millions de Litres vendus en moins par rapport à 2004. Les « boissons fruitées » voient quant à elles, leurs ventes en volume augmenter légèrement entre 2000 et 2005, passant de 154,2 millions de Litres en 2000 à 168 millions de Litres en 2005 (soit une augmentation de 9%).

[pic]

D'une manière générale, les ventes en volume de jus de fruits sont restées relativement stables, malgré une baisse de près de 90 millions de Litres entre 2003 et 2005. On peut dire que le marché du jus de fruit n'a pas connu de variation très importante en volume entre 2000 et 2005.

➢ Evolution en valeur

[pic]

L'évolution des ventes de jus de fruits en valeur (millions d'euros) entre 2000 et 2005 est à peu près similaire à l'évolution des ventes en volumes. Néanmoins, on peut remarquer qu'en valeur, les pur jus ont subit des variations plus importantes. En effet on voit ici réellement la croissance des ventes en valeur entre 2000 et 2004, qui s'élève à près de 9%. La baisse des ventes en volume des nectars se confirme ici encore par une baisse des ventes en valeur de 18% entre 2000 et 2005. En effet elles sont passées de 272 millions d'euros en 2000 à 221,9 millions d'euros en 2005. Enfin les ventes en valeur des nectars ont augmenté de 6,9% entre 2000 et 2005, avec une croissance importante notamment entre les années 2000 et 2003 avec un taux de croissance de 15,2%. Les ventes de nectars ont réussi au cours de ces cinq années à rester trois années consécutives (de 2002 à fin 2004) au-dessus de la barre des 200 millions d'euros de ventes annuelles.

[pic]

En valeur, les ventes de jus de fruits de tous types ont donc subit quelques variations, mais restant d'une envergure modérée. En effet le taux d'augmentation des ventes en valeur entre 2000 et 2003 (année la plus importante) n'est que de 9%. De...
tracking img