L'Aventures Des Langues En Occident (Grec)

Only available on StudyMode
  • Pages : 5 (1688 words )
  • Download(s) : 897
  • Published : March 31, 2008
Open Document
Text Preview
“L’aventure des langues en occident”
Henriette Walter

Bibliographie de l’auteur

Henriette Walter est professeur expérimenté sur le linguiste, à l’université de Haute-Bretagne à Rennes et directrice du laboratoire de phonologie à l’Ecole pratique des hautes études à la Sorbonne. Elle a écrit des ouvrages de linguistique très spécialisés, comme " Le dictionnaire de la prononciation française dans son usage réel " (en collaboration avec le linguiste André Martinez, Droz, 1973), aussi bien que des ouvrages de vulgarisation. Henriette Walter a publié de nombreux ouvrages sur "les aventures des langues". Elle nous fait découvrir les nouveautés du langage, mais aussi comment les mots circulent et plus précisément, les mots français, qu’on trouve très souvent à l’anglais, l’italien, le portugais, l’arabe et beaucoup d’autres langues étrangères.

Elle a écrit des ouvrages destinés à un public plus vaste comme : " Le français dans tous les sens " (grand prix de l'Académie Française, Robert Laffont, 1988), " Des mots sans-culottes " (Robert Laffont, 1989),

" Le dictionnaire des mots d'origine étrangère " (avec Gérard Walter, Larousse , 1991), " L'aventure des langues en occident " (prix spécial de la société des Gens de Lettres et grand prix des lectrices de Elle, Robert Laffont, 1994) ." L'aventure des mots français venus d'ailleurs ", toujours cher Robert Laffont "Honni soit qui mal y pense" 2001 - Robert Laffont

Résumé du texte

D’après le livre «L’aventure des langues en occident» d’Henriette Walter, moi j’ai choisi un chapitre qui parle de grec et plus précisément les sous-chapitres «Les richesses lexicales du grec» (p. 53) , «Les emprunts au français» (p.54), «Le grec ancien peut encore faire des petites» (p.54-55), «Le ‘jardin’ des racines grecques» (p. 55) et «Du grec en anglais» (p.57).

En général, ceux sous-chapitres présentent l’influence entre les langues. L’auteur, en donnant des exemples, nous montre que tous les langues ont été influencées l’une par l’autre. On y trouve des mots que le grec a empruntés aux langues balkaniques. De plus, on peut y lire pour l’afflux du français au grec et les mots d’origine française qui sont toujours utilisés en grec. En même temps, les chapitres nous donnent une liste des mots qui sont inventés par des savants français et qui sont crées sur la base du grec ancien. Egalement, dans ceux chapitres on peut lire pour l’influence du grec aux autres langues. Plus précisément, il parle du cas de médecine où presque toutes les terminologies viennent du grec. Aussi, il y a une cadre qui comprend les racines grecques qui sont utilisées dans la plupart des langues en Europe. Finalement, l’auteur mentionne un discours, en anglais, du gouverneur de la Banque de Grèce où seules les formes grammaticales ne sont pas d’origine grecque pour montrer l’influence de la langue grecque à l’anglais.

Le premier sous-chapitre, «Les richesses lexicales du grec», concerne les emprunts aux langues balkaniques mais aussi, au persan, au latin et à l’hébreu. D’abord, aux profondeurs de l'histoire, les grecs ont eu des emprunts à l’hébreu, au latin et au persan. Plus tard le grec emprunte aussi aux langues balkaniques. L’auteur nous donne quelques exemples d’empruntes aux langues slaves, à l’albanais, au turc. De plus, le chapitre comprend des empruntes a l’italien qui contrairement aux autres emprunts ont une particularité. On n’est pas sur pour l’origine de quelques mots qu’on croit pour italiens. L’auteur nous donne comme exemple le mot « kanali » qu’on n’est pas sûrs s’il vient du mot italien « canale » ou si c’est une grécisation du mot français « canal ». De l’autre coté il y en a des mots qui sont une indéniable emprunte à l’italien de Toscan et de Venise. De plus, dans le même sous-chapitre on trouve des emprunts à l’anglais que depuis quelques années elles sont majoritaires.

Au deuxième sous-chapitre, «Les emprunts au français», on trouve l’afflux de français dans quelques...
tracking img