Psychologie de La Communication

Only available on StudyMode
  • Pages : 5 (962 words )
  • Download(s) : 138
  • Published : March 13, 2008
Open Document
Text Preview
Prénom et nom de l'auteur : Jean-Claude AbricCatégorie, genre : Traité scientifique Éditeur : Armand ColinDate de parution : avril 2003Volume : 168 pages

INTERET DE L'OUVRAGE

Il présente de manière très accessible les différentes théories psychologiques qui s'appliquent à la communication humaine et les techniques qui en découlent.

A partir de l'idée que la communication est une interaction, les thèmes suivants sont développés :

-facteurs généraux intervenant dans les situations de communication, -communication interindividuelle, écoute active et méthodes d'entretien, -dynamique des communications dans les groupes et réunions, -relations entre communication et influence sociale (conformisme, innovation, rôle des majorités et des minorités).

CONCEPTS ET IDEES CLES

ë Composition de l'ouvrage

Chap 1Facteurs généraux de la communication

1re partie : la communication interindividuelle

Chap 2Attitudes et communication interindividuelle.
L'approche non-directive
Chap 3Les techniques de recueil d'information en situation interindividuelle

2ème partie : la communication dans les groupes

Chap 4Communication et processus de groupe
Chap 5 Techniques de groupe
Chap 6Observation et recueil des processus de groupe

3ème partie : approches expérimentales des phénomènes de groupe

Chap 7Communication et influence sociale
Chap 8Structure de groupe, communication et performance des groupes Bibliographie
Index thématique
ë Idées principales

Première partie : La communication interindividuelle

Chapitre 1. Facteurs généraux de la communication

L'auteur présente et critique le modèle de Shannon. Il propose une définition psychosociologique de la communication et présente les facteurs déterminants de la communication :

-le rôle des acteurs, avec leurs variables psychologiques, cognitives et sociales ; -le rôle du code utilisé et du canal choisi
-les facteurs de contexte et d'environnement.

Pour être efficace, la communication doit fonctionner comme un système circulaire, elle doit s'autoréguler par le feed-back, qui permet au récepteur d'émettre ses réactions.

Chapitre 2. Attitudes et communication interindividuelle. L'approche non directive.

Comment permettre à chaque individu de s'exprimer le plus authentiquement possible ? La qualité d'une communication interindividuelle est déterminée avant tout par le type de relation existant entre les deux personnes en interaction. Cette relation résulte des attitudes développées par chacun des acteurs.

Tout individu peut être amené à développer cinq grands types d'attitudes : interprétation, évaluation, aide ou conseil, questionnement ou enquête, compréhension. Cette dernière attitude crée un climat relationnel qui facilite l'expression. Elle correspond à l'orientation non directive initiée et développée par Carl Rogers.

Chapitre 3. Les techniques de recueil d'information en situation interindividuelle.

L'auteur présente trois techniques , qui diffèrent sur la part d'initiative laissée à la personne interrogée et sur les objectifs :

-l'entretien non directif, qui vise l'expression de sentiments et de motivations ; -l'entretien guidé ou focalisé, afin de repérer des opinions, des attitudes, des comportements ; -le questionnaire, qui vise le même objectif que l'entretien guidé.

Deuxième partie : La communication dans les groupes

Chapitre 4. Communication et processus de groupe

Parmi les nombreux travaux consacrés à ce sujet, deux courants restent des références essentielles :

-le courant dynamique (Kurt Lewin) avec l'étude des fonctions dans les groupes, des phénomènes de leadership ; -le courant interactionniste (Bales, Goffmann) qui met l'accent sur les échanges interindividuels au sein des groupes.

On doit aussi tenir compte du courant psychanalytique, apparu avec Freud, qui postule que les processus inconscients sont les éléments fondateurs et les moteurs de la dynamique des groupes....
tracking img