Modèles de Free Cash Flow

Only available on StudyMode
  • Pages : 8 (1439 words )
  • Download(s) : 66
  • Published : February 9, 2011
Open Document
Text Preview
Modèles du Free Cash Flow

Thèmes choisis en gestion – États financiers et placements (ADMI 3500)

Les exemples sont tirés du livre :
Stowe, J. D., Robinson, T.R., Pinto, J. E. et Henry , Equity asset valuation, Second Edition, 2010, CFA Institute Investment Series

2

1. Introduction
Les modèles d’évaluation basés sur les flux monétaires actualisées (DCF model) considèrent la valeur intrinsèque d’une action comme étant la valeur actualisée des flux monétaires espérés. Dans ce chapitre les flux monétaires utilisés par les modèles d’évaluation sont : le free cash flow to the firm (FCFF) et le free cash flow to equity (FCFE). Les dividendes représentent les flux monétaires distribués aux actionnaires tandis que les free cash flow représentent les flux monétaires qui sont disponibles pour distribution. 3 Préparé par François Boudreau 29/09/2010

Les analystes aiment utilisés les modèles basés sur les free cash flow quand : La compagnie ne paie pas de dividendes. Le conseil d’administration ne suit pas une politique de dividendes qui est cohérente avec la rentabilité de l’entreprise à long terme. Les dividendes sont des flux monétaires qui vont aux actionnaires tandis que le FCFE est le flux monétaire qui est disponible aux actionnaires.

4

Préparé par François Boudreau

29/09/2010

2. Définir le free cash flow
Free cash flow to the firm (FCFF) : flux monétaire disponible aux fournisseurs de capitaux (actionnaires et créanciers) après que toutes les dépenses d’opération (incluant les impôts) aient été payées et que les investissements nécessaires en fonds de roulement et immobilisations aient été faits. Free cash flow to the equity (FCFE) : flux monétaire disponible aux actionnaires ordinaires après que toutes les dépenses d’opération (incluant les impôts), d’intérêt et le remboursement du capital ainsi que les investissements nécessaires en fonds de roulement et immobilisations aient été faits. 5 Préparé par François Boudreau 29/09/2010

Dans le cas du free cash flow (FCFF et FCFE) il faut considérer les investissements en fonds de roulement et immobilisations que doit effectuer la compagnie afin de soutenir la valeur à long terme de l’entreprise. Parce que le FCFF est le flux monétaire après impôt disponible à l’ensemble des investisseurs de l’entreprise (fournisseurs de capitaux), la valeur de la compagnie est trouvée en actualisant le FCFF par le coût moyen pondéré du capital (WACC). La valeur de l’avoir des actionnaires est alors trouvée en soustrayant la valeur de la dette à la valeur de la compagnie. 6 Préparé par François Boudreau 29/09/2010

Le taux d’actualisation pour le FCFE est le taux de rendement exigé de l’équité.

7

Préparé par François Boudreau

29/09/2010

3. La valeur de l’entreprise (FCFF)
Le modèle basé sur le FCFF permet d’estimer la valeur de la compagnie de la façon suivante :

FCFFt Valeur de l ' entreprise = ∑ (1 + WACC ) t t =1
Valeur de l’équité = Valeur de l’entreprise – valeur marchande de la dette



8

Préparé par François Boudreau

29/09/2010

4. Le coût du capital (WACC)
Le coût du capital est le taux de rendement exigé par l’ensemble des investisseurs (bailleurs de fonds à long terme) de l’entreprise. Ce coût se calcul à partir du coût moyen pondéré (WACC) des sources de capitaux de l’entreprise. Les bailleurs de fonds sont soit des créanciers ou des actionnaires. Le WACC se calcul ainsi :

MVD MDE WACC = rD (1 − Tc) + rE MVD + MVE MVD + MVE
9 Préparé par François Boudreau 29/09/2010

5. La valeur de l’équité (FCFE)
La valeur de l’équité peut également être trouvée en actualisant le FCFE par le taux de rendement exigé de l’équité : ∞

Valeur de l ' équité =


t =1

FCFE t (1 + r ) t

11

Préparé par François Boudreau

29/09/2010

6. Modèles de croissance constante du FCFF et du FCFE – modèle à une étape Dans le modèle à une étape on suppose que le free cash flow va croître à un taux constant jusqu’à l’infini....
tracking img