La Californie - Region Mondiale?

Only available on StudyMode
  • Pages : 9 (2579 words )
  • Download(s) : 802
  • Published : August 24, 2010
Open Document
Text Preview
La Californie : région mondiale ?

La définition exacte de la mondialisation est complexe, on peut cependant choisir de la formuler comme un phénomène d’interdépendances croissantes, d’homogénéisation et d’inclusion du monde par lui-même, phénomène causé et accéléré par la révolution technique des télécommunications. On ne peut la séparer d’un phénomène social et d’une logique de pouvoir, il y a bien derrière la mondialisation une hégémonie. Ainsi la mondialisation ne se mesure pas seulement en terme de richesse mais par sa capacité de toucher l’ensemble des populations canalisées, mobilisées, embrigadées dans ce nouveau style de relation. Elle a ainsi une capacité à intégrer. La Californie peut apparaître comme une région mondiale, car elle concentre tous les éléments de globalisation sur son sol. Elle a également une influence sur le monde, notamment grâce a son rayonnement culturel. Cependant n’est-elle pas tout simplement une région prospère et puissante ? La Californie est-elle un « concentré » de mondialisation, dans le sens où elle intègre l’espace-monde et diffuse des valeurs globalisantes ? Est-elle plutôt une région américaine dépendante et complémentaire de la puissance des Etats-Unis ?

I) La Californie étend son hégémonie dans le monde : le rêve Californien

L’intégration de la Californie à l’espace-monde par le rayonnement d’un modèle prospère dans le monde entier la rend assimilable à une région mondiale.

A) Les nouvelles technologies de l’information et de la communication

Le rôle de la Silicon Valley, autour de la baie de San Francisco, dans le développement des nouvelles techniques de l’information et de la communication font de la Californie le berceau de la mondialisation, en tant que phénomène d’interdépendances, d’homogénéisation et d’inclusion du monde par la révolution technique des télécommunications. En effet, à partir des années 1970, la région de la Silicon Valley s’est spécialisée dans la recherche et le développement de la haute technologie, et en particulier dans les secteurs de l’informatique (construction d’ordinateurs, conception de logiciels et systèmes informatiques) et des semi-conducteurs. La région attire alors de jeunes ingénieurs diplômés du monde entier notamment parce qu’elle abrite les sièges des plus grandes entreprises du secteur : Intel, Hewlett Packard, Sun. Ce foisonnement lui permet alors d’être considérée à juste titre comme l’acteur primordial de la mise en place du réseau informatique mondial avec Internet, contribuant ainsi de manière révolutionnaire à raccourcir les distances et à accroître l’immédiateté des communications dans le monde entier.

Le rôle de la Californie a donc été primordial dans l’accélération de la mondialisation, si elle a largement contribué à la mise en place d’un support technique, elle intègre également des valeurs globalisantes et les diffuse. C’est le rôle que joue le cinéma américain, véritable industrie située en Californie.

Le cinéma

C’est en effet à Los Angeles que sont basés les principaux studios de production cinématographique mondiaux. Les opérations successives de concentration entre les activités (production-distribution) et entre les secteurs (production musicale, parcs d’attraction, jeux vidéo par exemple) ont permis à ces entreprises d’acquérir un poids prépondérant dans le secteur tertiaire de notoriété mondiale. En effet, dans l’homogénéisation croissante des images planétaires, il faut souligner le rôle des studios de cinéma et de télévision d’Hollywood, qui diffuse chaque année 80% des productions cinématographiques mondiales. Les films américains représentent ainsi 50% du temps de projection mondial et les Etats-Unis contrôlent donc 69% du marché européen de la télévision, ce qui peut être considéré comme la forme la plus visible de son hégémonie culturelle. A titre d’exemple, en Egypte 70% des films importés sont américains,...
tracking img