Introduction À La Vie, Aux Œuvres Et Idées Importantes de Pierre Corneille 1606- 1684

Only available on StudyMode
  • Pages : 3 (1211 words )
  • Download(s) : 658
  • Published : November 18, 2010
Open Document
Text Preview
Dans cet article je vais vous faire sillonner la vie de ce grand auteur dramatique français du XVIIe siècle. Je commencerai par parler de sa vie de ses formations intellectuelles et de ceux qui lui ont influencé à devenir le plus grand auteur dramatique de son temps. Puis, j’examinerai un peu son milieu et ses convictions qui lui ont donné sa motivation pour écrire ses œuvres. Ensuite, je résumerai les œuvres principales, et je conclurai sur la façon dont Corneille se voit éclipsé, à la fin de sa vie, par son jeune écrivain rival nommé Racine.

Pierre Corneille a vu le jour à Rouen le 6 juin 1606. Il fait des études au collège des jésuites puis devient avocat en 1628 une fois qu'il obtient son diplôme de droit, une profession qu'il exerce jusqu'en 1651. En 1641, il épouse Marie de Lampérière qui lui donne sept enfants. Il écrit sa première comédie, Mélite ou les fausses lettres (1629) qui lui vaut son premier succès. En 1635 il écrit sa première tragédie avec Médée et compose L'illusion comique (1636), une pièce qui mélange les différents genres dramatiques possibles. A cette période, Richelieu fait appel à lui pour faire partie des cinq auteurs chargés d'écrire des tragédies et comédies imaginées par Richelieu. Ainsi paraissent La Comédie des Tuileries et L'Aveugle de Smyrne. Il est élu à l'Académie française en 1647. Après la mort de Richelieu, Corneille écrit des tragédies qui illustrent la crise d'identité que traverse la France avec les guerres civiles notamment : La Mort de Pompée (1643) et Rodogune (1644). Il souligne dans Héraclius (1647) et Andromède (1650) le thème du roi en s'interrogeant sur la nature profonde de ce dernier. Mais avec l'échec de Pertharite (1652), il se détourne du théâtre. A cette époque Racine lui fait en effet concurrence en matière de tragédie. C'est finalement avec Oedipe (1659) qu'il renoue avec la tragédie. Puis il enchaîne avec La Conquête de la Toison d'Or (1660), une pièce qui s'attache en particulier à la mise en...
tracking img